Soyez la bienvenue sur le blog de Julien DEMBELE

Are you ready to change the way you live?


"Humanity already possess the fundamental scientific, technical, and industrial know-how to solve the carbon and climate problems..."
Stephen Pacala and Robert Socolow

samedi 17 mai 2014

Interdit de fumer dans les lieux publics

Affiche Interdit de fumer / Crédit photo : Kpénahi
"Interdit de fumer dans les lieux publics" ou "interdit de fumer ", ces phrases ou d’autres semblables ne sont pas rare à rencontrer sur des affiches dans les lieux publics comme les hôpitaux, les restaurants, les hôtels, les services, les établissements scolaires et universitaires, les transports en commun, ...  A l’appui de ces affiches qui sont beaucoup parlant et présentes en temps réel dans les lieux ciblés, il y a aussi par moment des publicités dans les médias (radios, télévision, presse écrite, …). Ces messages témoignent de la volonté de nos autorités de se
conformer à un appel international de l’OMS, en vue de préserver la santé des populations et leurs environnements contre le tabagisme. Mais qu’en est-il de leur application ?
On voit de plus en plus pays qui font voter des lois contre le tabagisme. A ma connaissance, la Côte d’Ivoire dispose d’une loi anti-tabac depuis 2012, le Décret n°2012-480 du 10 octobre 2012. Le Burkina Faso aussi en dispose depuis 2010. Celle du Sénégal est presque fin prête, puis qu’il ne manque plus que sa promulgation par le Président de la République, SEM Macky SALL, un homme très dynamique. La loi anti-tabagisme est généralement soutenue par un programme national comme le Programme National de Lutte contre la Drogue et le Tabagisme de la Côte d’Ivoire. C’est l’organe exécutif de toute la politique anti-tabagisme de l’Etat. Mais malgré son existence, on ne cesse d’observer des dérives criardes par rapport aux prescriptions contre le tabagisme.
J’ai été choqué de constater à Abidjan, que dans un hôtel où on ne peut entrer sans constater l’affiche collé à la porte et portant les mentions : « Interdit de fumer » et « fumer tue les fumeurs et les non-fumeurs », des fumeurs de cigarettes ont le loisir de n’adopter aucun comportement en vue de respecter la législation. A qui la faute dans cette situation ?
Certainement que les responsables de l’hôtel ne prennent pas les mesures idoines pour faire respecter la loi, peut-être que c’est les clients qui sont aussi trop laxistes, ou même que initialement, c’est le programme de lutte contre le tabagisme qui n’a pas mis assez le paquet.
Ceci étant, que chacun joue son rôle afin de ne pas porter préjudice aux innocents.
Par Julien DEMBELE, MSc.